Max JACOB. 1876-1944. Peintre et écrivain poète, ami d’Apollinaire, Picasso, Cocteau


L.A.S. « Max ton ami », à Lucien Kra. St-Benoit sur Loire « séjour de l’ennui purgatif, le 7 février, jour d’ennui » (circa 1924). 2 pp. in-8.

Très belle lettre de Max Jacob, au fils de Simon Kra, le premier éditeur des surréalistes.
Merci, mon très affectionné Lucien, me voilà avec un dictionnaire de chevet et amené à penser à toi si j’avais besoin, pour t’aimer de cette pierre rouge (…). Il poursuit : (…) je voudrais bien savoir Ki a choisi si bien des poèmes dans mon fouillis, que j’en ai eu presque l’illusion un moment que j’étais « quelqu’un… quelque chose. » (…) Si c’est toi, bravo ! Si c’est un autre homme de goût, remercie-le (…). Il ajoute en plusieurs p.s. : (…) Dis-moi donc quand… paraissent les Roses pénitents. Si on changeait le titre !!? en supprimant le maillot rose. Il adresse ses « souvenirs circonflexes et circonstanciées » à leurs amis communs et à sa famille. Puis au verso de la lettre, il lui fait des remontrances : Je ne reçois jamais, il faut qu’il t’en souvienne, la revue, que j’aimais nommer : « Européenne ». Et plus loin, il lui reproche d’avoir oublié les surréalistes : Les notices sur les poètes sont adorables et souvent disent tout en peu de mots mais tu as oublié : Henri Hertz qui est un grand poète, Eluard, et en somme Aragon et Breton.

Max JACOB. 1876-1944. Peintre et écrivain poète, ami d’Apollinaire, Picasso, Cocteau, Marie Laurencin, Modigliani, Salmon, etc. Précurseur du mouvement Dada et du Surréalisme, il inventa le terme de Cubisme ; marqué par le mysticisme après sa conversion.

Prix de vente : 550 €.

S'inscrire à nos newsletters