Jean-Baptiste COLBERT. 1619-1683. Le Grand Colbert, ministre de Louis XIV.


Intéressante lettre relative à l’administration de son domaine de Seignelay.
Colbert se montre satisfait qu’on ait retrouvé les minutes des anciens baux afin de délimiter l’étendu des terres ; il demande qu’on en fasse des expéditions pour le greffier de Seignelay, afin de les joindre aux lettres de la seigneurie ; « (…) Comme il y en a quantité de nouveaux, au lieu d’en faire faire des expéditions, il suffira d’en tirer des extraits en bonne forme que vous ferez signer par les notaires qui les ont passés ou qui en ont les minutes afin d’y avoir recours quand nous en aurons besoin. Il ne faut point lasser d’en rechercher d’autres autant que vous pourrez et principalement s’il s’en peut recouvrer des prés, pâtures et autres terres du domaine (…). » Il a lu le mémoire de Deloisir ; « Je considère fort l’utilité que vous me mandez de cette acquisition, mais il faut que vous me rendiez certain si les graviers contenus en ce mémoire ne sont point de ceux que Monsieur Delaget-Fardière m’a dit avoir été usurpé du domaine de Seignelay (…) et que vous me mandiez de vous-même leur juste valeur (…). » Colbert ajoute : « Vous direz à Monsieur le Curé que je le remercie de la peine qu’il a prise de m’écrire et que je prie de conjointement avec vous, de distribuer l’aumosne que j’ai ordonnée (…). » Etc.
Il recommande enfin de bien conserver les titres, ajoutant de sa main : « dont vous m’avez envoiés le dernier mémoire (…). »

Lettre signée avec souscription aut. au bailly de Seignelay. Paris, 18 may 1657. 1 pp. ½ bi-feuillet in-4, adresse au verso, petit cachet de cire aux armes Colbert.

Prix de vente : 850 €.

S'inscrire à nos newsletters